JUMO ecoLineCR-PVC - Capteur de conductivité par conduction à 2 électrodes (202923)


image produit
Propriétés

  • Système à 2 électrodes
  • Exécutions éprouvées pour une utilisation industrielle
  • Larges étendues de mesure
  • Plage de température jusqu'à +55 °C

Applications

  • Traitement de l'eau en général
  • Installation frigorifique et climatisation
  • Eaux potables et de baignade
  • Circuits de nettoyage industriel
  • Eau à usage industriel

Les cellules de mesure de conductivité de la série 202923 sont utilisées par exemple dans les process relatifs à l'eau, les installations de réfrigération et de climatisation, le domaine de l'eau potable et de l'eau de baignade, ou dans les circuits d'eau de rinçage et de process de l'industrie. Le matériau du corps, le PVC, limite l'utilisation à des températures inférieures à 55 °C. Il existe deux variantes avec les constantes de cellule K=0,1 et K=1,0. Pour le montage, on dispose de versions avec des filetages de dimensions courantes 3/4"G et 1"G et même d'un modèle à enficher. Le modèle à enficher est utilisé par exemple avec des pièces en T adaptées de tailles nominales DN25, 32 et 40. Il permet un démontage rapide du capteur pour le nettoyage ou la maintenance. Le raccordement électrique est réalisé, au choix, soit via un connecteur démontable, soit via un câble de raccordement fixe.
L'ensemble de la structure et les pièces en contact avec le milieu sont du point de vue physiologique sans danger. Les électrodes sont en acier inoxydable (K=0,1) ou en graphite spécial (K=1,0). La sonde de température que l'on peut intégrer (en option) permet de mesurer dans le même temps la température du milieu pour la compensation de température dans les amplificateurs de mesure qui suivent.
Variante en acier inoxydable K=0,1
Le capteur possède 3 électrodes à pointes métalliques. Les deux pointes externes sont reliées électriquement et constituent un pôle du capteur de conductivité à deux électrodes. La contre-électrode est la pointe du milieu, en acier inoxydable. Cette structure permet d’obtenir une très grande précision de mesure avec des champs de dispersion faibles. Il est possible d’intégrer une sonde de température à la pointe du milieu.
Variante en graphite K=1,0
Pour les valeurs de conductivité les plus élevées, on utilise, pour des raisons physiques, des électrodes en graphite spécial. Les deux électrodes en graphite sont totalement intégrées à l’armature porte-électrode. La sonde de température en option se trouve dans une gaine en acier inoxydable, plongée dans le milieu de mesure.